L’INCENDIAIRE NE FAIT PAS LE PYROMANE !…

La restriction budgétaire est comme un feu d’artifices ou un écran de fumée. Le terme est employé avec force et conviction pour masquer les priorités financières engagées par les dirigeants de notre pays.

Faute de moyen financier, l’État ne peut assurer le déploiement, en une seule tranche, du plan de sécurisation du domaine de Fresnes obtenu par l’UFAP UNSa Justice … Pendant ce temps, ceux qui exercent les plus hautes responsabilités de l’État dilapident les deniers publics !…

S’il venait à manquer d’eau pour éteindre les incendies des véhicules des Personnels pénitentiaires, nous irons au Fort de Brégançon !…

L’UFAP UNSa Justice apporte tout son soutien aux Personnels pénitentiaires du CP Fresnes et plus particulièrement aux victimes de ces actes criminels.

L’UFAP UNSa Justice adresse ses remerciements aux pompiers et aux forces de l’ordre pour la rapidité de leur intervention. Notre Organisation Syndicale espère que les responsables seront rapidement identifiés, interpellés et punis comme il se doit !

Cible à l’intérieur, cible à l’extérieur, les Personnels font l’objet d’agressions et d’intimidations de toutes sortes.

LIBÉRALISME SOCIÉTAL LIBÉRALISME CARCÉRAL

La sécurisation des domaines pénitentiaires est une PRIORITÉ ABSOLUE, il en va de la sécurité des Personnels, de leurs familles mais aussi de celle des intervenants extérieurs.

La DAP doit prendre des engagements fermes et la ministre de la Justice ses responsabilités !…

Une enveloppe budgétaire conséquente doit être débloquée de TOUTE URGENCE pour garantir la sécurité des Personnels à l’intérieur comme à l’extérieur des établissements.

Notre sécurité est-elle plus ou moins importante que les fastes de la République ?

Á CHACUN SES PRIORITÉS !…

Paris, le 21 juin 2018
Pour l’UFAP UNSa Justice,
Le Secrétaire Général,
Jean-François FORGET


Source : UFAP-UNSa Justice