CAP des Adjoints administratifs 11-13 avril 2018 - Déclaration liminaire et compte rendu

Monsieur le Président,

Avec le report du PPCR, le gel du point d’indice, l’augmentation des cotisations retraites et de la CSG, l’avancement de grade reste une rare opportunité de sauvegarde du pouvoir d’achat des fonctionnaires.

Pour l’UNSa Justice, le sujet est d’autant plus important pour la catégorie « C » , rouage essentiel dans le fonctionnement de la justice :

- Faisant souvent fonction de greffiers ou de secrétaires administratifs,
- Occupant des services à forte responsabilité comme dans les régies ou dans les greffes pénitentiaires,
- Confrontés à des publics parfois complexes à la PJJ, aux services judiciaires ou dans l’administration pénitentiaires,
- Officiant dans des services où le manque de personnels est à la fois récurent et exponentiel y compris en administration centrale...

voilà une photographie professionnelle qui doit être mise en parallèle avec la photographie des promotions proposée pour cette CAP !

728 promotions possibles pour l’ensemble des 6720 fonctionnaires éligibles sur les deux tableaux...

L’UNSa Justice dénonce cette file d’attente extrêmement longue pour prétendre à une promotion sociale !

En lien direct avec l’avancement, la question des évaluations revient de façon « explosive » car sans appréciation, point de promotion possible !

Il serait effectivement facile de se satisfaire de l’annonce d’une baisse sensible des évaluations non réalisées... !

Mais, à bien y regarder pour arriver à ce résultat, l’UNSa Justice dénonce l’utilisation d’une même évaluation sur plusieurs années....la palme revenant à la DISP de Paris avec une évaluation réalisée en 2012 reprise pour l’avancement 2018.

Au-delà du manquement à remplir la mission pour laquelle le N+1 est rémunérée c’est un manque de considération pour le personnel administratif.

Déjà que l’exercice d’avancement des adjoints administratifs abordé en CAP ne laisse aucune discussion sur le parcours professionnel des agents, il est difficile pour l’UNSa Justice d’envisager que la hiérarchie n’arrive pas, une fois par an, à dégager le temps nécessaire pour un moment d’échange privilégié avec ses fonctionnaires ???

Le 11 avril 2018
Les élus UNSa Justice



Voir le compte-rendu :