MONSIEUR LE PRÉSIDENT, LA PAROLE VAUT L’HOMME !

Engagement fait aux Agents publics par Emmanuel MACRON, alors candidat à la présidentielle : « J’augmenterai votre pouvoir d’achat, comme celui des salariés des entreprises : vous paierez moins de cotisations et votre salaire net sera augmenté d’autant »… Que reste-il aujourd’hui de cet engagement ?… Des paroles, encore et toujours des paroles !
Ou plutôt non !… Pour les Fonctionnaires et donc pour les Personnels Pénitentiaires, une hausse de la Contribution Sociale Généralisée (CSG) qui se traduira au mieux par une simple compensation, c’est à dire sans gain de pouvoir d’achat pour les Agents !

Pour l’UFAP UNSa Justice, c’est purement et simplement INACCEPTABLE, INJUSTE et INEFFICACE !…

Si, pour vous, « la Démocratie ce n’est pas la rue », ne placez pas les Personnels Pénitentiaires et plus largement l’ensemble de la Fonction Publique dans l’obligation d’exiger légitimement leur dû !

STOP AU « FONCTIONNAIRE BASHING » !…

Dans la continuité de l’appel lancé par l’UNSa au niveau interministériel, puis par l’UNSa Justice au niveau du ministère de la Justice, l’UFAP UNSa Justice appelle l’ensemble des Personnels Pénitentiaires à la mobilisation le 10 octobre prochain.

Lire la suite :


Source : UFAP-UNSa Justice