L’immobilier de la Justice, une dépense inconsidérée ?

L’UNSa SJ ne cesse de dénoncer depuis des années la vétusté ou l’insalubrité de beaucoup de juridictions en France, allant même jusqu’à en faire “fermer” certaines en organisant des droits de retraits, lorsque la santé des agents et du public est en jeu comme à Cayenne en 2014 et au CPH de Bobigny il y a quelques jours.

Alors quelle stupeur de lire les propos du ministre de l’action et des comptes publics qui annonce 160 millions de rabot sur le budget de la Justice, essentiellement au niveau de l’immobilier !

Des économies essentiellement immobilières, cela veut dire que vous pouvez rogner sur d’autres crédits :
Encore une fois ce seront les fonctionnaires de Justice (baisse des recrutements, retard du PPCR...etc) ou les justiciables (baisse de l’AJ...etc) qui en payeront le prix !

Madame la Ministre de la Justice,
Faites œuvre de civisme et d’objectivité en refusant d’obéir à cet ordre manifestement inconsidéré, désastreux et inique uniquement basé sur une logique comptable !
Soyez convaincus Monsieur le Ministre de l’action publique et Madame la Garde des Sceaux, l’UNSa SJ ne laissera pas faire de tels agissements qui conduiront encore une fois la Justice française dans le mur !

L’UNSa sera reçue par la Ministre de la Justice, lundi 17 juillet à 14h30 !
Le Bureau National de l’UNSa SJ