CAP des adjoints administratifs 19-23 juin 2017 - Déclaration liminaire

Madame la Présidente,

Nous ouvrons aujourd’hui la CAP de mobilité des adjoints administratifs sur un thème majeur : la mobilité.

L’UNSa Justice tenait à mettre en lumière plusieurs thèmes qui nous ont interpellés lors de la préparation de cette instance.

Nous déplorons la présence de plus de 100 postes dits « profilés » pour la catégorie C. Nos missions administratives, si elles sont souvent généralistes, requièrent certes parfois des connaissances particulières. Pour autant, la tentation au profilage afin de recruter tout de suite le « meilleurs élément » ne doit pas fermer la porte au critère de l’ancienneté. Il faut reconnaître et accepter qu’après plusieurs années passées dans un même poste un agent du ministère de la justice puisse s’orienter différemment.

L’UNSa Justice revendique plutôt une information, réelle et concrète, sur les postes aujourd’hui « profilés ».

L’UNSa Justice demande également des plans de formations permettant aux collègues de postuler, et d’être retenus, alors qu’ils n’ont pas immédiatement toutes les compétences utiles. C’est aussi cela l’enrichissement professionnel. Pour le bien des agents de ministère, mais aussi pour l’administration.

Cette CAP de mobilité offre de nombreux postes dans les nouvelles structures pénitentiaires. Gageons qu’un maximum de postes soient honorés afin que les services administratifs ouvrent dans les meilleurs conditions possibles. Mais, nous n’oublions pas l’ensemble des établissements qui manquent cruellement d’effectifs. L’appel aux lauréats du dernier recrutement sans concours doit s’intensifier.
Pour l’UNSa Justice, il n’est pas question de positionner les administratifs sur des missions qui ne sont pas leur cœur de métier. L’UNSa Justice s’interroge donc sur l’offre de poste sur des missions de « testeurs d’application informatique, « archivistes », « pupitreur »...dans le déroulé de cette CAP.

Dans un autre domaine, nous tenions à évoquer la situation des personnels administratifs qui passent devant le comité médical. Si cet avis ne lie pas l’administration, il semble pour les collègues de la DAP en outre-mer que les avis soient très régulièrement en opposition...

Pour conclure, l’UNSa Justice émet le vœu que cette dernière CAP de mobilité avant la période estivale se déroule sans obstruction due aux blocages des fonctionnaires sur leurs postes...sauf à vouloir rendre cette instance orageuse !

Paris, le 19 juin 2017
Les élus UNSa Justice à la CAP